FAQ

Porteur de projet

Si je fais appel à ABA est-ce que je garderais le contrôle de mon entreprise ?

Oui, ABA n’entre pas à plus de 25% du capital et joue juste un rôle de conseil avisé. Le ou les dirigeants assurent la direction de leur entreprise. Toutefois il est souvent prévu au pacte d’associés que certaines opérations en haut de bilan sont soumises à l’accord des investisseurs.

Quel est le niveau d’investissement d’ABA dans une entreprise ?

En général ABA investit au travers d’une SCR ABA. Dans ce cas l’investissement varie entre 50 000 et 75 000 €  sur un tour de table donné. Montants qui peuvent être doublés pour une entreprise de Nouvelle Aquitaine grâce à notre convention de partenariat avec la région.

Sur certains projets, certains membres ABA investissent en plus personnellement ce qui peut encore augmenter significativement le montant investi.

Quels sont les frais liés aux investissements d’ABA ?

L’association n’ayant pas de revenus propres, les frais occasionnés par les études des projets et leur accompagnement sont de 2,5% du montant investi et facturé à la signature.

Par ailleurs le projet peut-être garanti par BPI, dans ce cas, le montant de la commission annuelle (0,3% de l’investissement de la SCR) est à la charge de l’entreprise.

Quelles sont les conditions les plus fréquentes imposées dans une lettre d’intention ?

Les conditions sont propres au projet et notamment son business plan.  Il en est une qui est pratiquement systématique, c’est le bouclage du tour de table complet dans un délai donné.

Parfois des conditions de réussite de test de prototype, d’assurance homme-clé ou d’embauche de compétences particulières nécessaires à la réussite sont aussi demandées.

Investisseur / membre de l’association

Quelles sont les conditions pour devenir membre ?

La première condition est de faire une demande officielle sur le formulaire d’adhésion en s’engageant par signature à respecter le règlement intérieur et la charte de déontologie.

La deuxième condition est que l’adhésion soit agréée par le conseil d’administration ABA.

La troisième condition et de verser une cotisation annuelle. Celle-ci est actuellement (janvier 2018) de 150 €.

Investir est-il obligatoire ?

Investir est la première raison d’être d’un Business Angels, il est donc attendu de tout membre, soit de devenir associé d’une SIBA (Société d’Investissement Business Angels) lors de la création de celle-ci, soit d’investir au minimum 5000 € par an.

Si aucune de ces conditions n’est réalisée l’adhésion du membre pour l’année suivante peut être refusée par le conseil d’administration.

Quelles compétences particulières faut-il avoir pour participer à une étude de due diligence ?

Les anciens dirigeants et cadres d’entreprise ont toujours quelques compétences utiles pour participer à l’étude des dossiers : auditer les porteurs de projets, analyser un business plan, contrôler les informations avec les moyens à sa disposition (réseau ABA, réseau personnel, Internet, …) ou écrire un rapport d’étude.

Les compétences sont le plus souvent au départ limitées, elles s’acquièrent par l’expérience, c’est à dire au contact de membres plus aguerris en n’hésitant pas à participer à une étude au sein d’une équipe.

Parmi les membres ABA on peut avoir accès à des compétences dans des domaines techniques variés (Informatique, brevets, agro-alimentaire, industrie, expertise comptable, finance …). Pour cela un fichier des compétences des membres est consultable.

De plus, des formations et échanges d’expérience sont programmés chaque année pour progresser ensemble dans ces savoir-faire.